L'orgue de l'église Saint Clément de La Richardais

Avant de pouvoir souffler ses harmonies britanniques dans son futur écrin qu'est l'église Saint-Clément de La Richardais, cet orgue passa de nombreuses années à apaiser pensionnaires d'un hôpital psychiatrique. La grande chapelle qui l'abritait faisait partie du campus de l'hôpital psychiatrique "Severalls" de Colchester (Comté d'Essex, Grande-Bretagne). Celle-ci, tout comme le reste des bâtiments, dans le style Edouardien, fut construite entre 1910 et 1913.
C’est un petit orgue anglais dont les origines sont floues. Une date précise, le 25 Mai 1935, inscrite sur le cadre du clavier, atteste que des travaux assez conséquents ont été effectués par Cedric Arnold (facteur d'orgue basé à Thaxted, Essex).
Mais quelle est sa date de construction ? 1935 ? Rien n'est moins sûr. Plusieurs éléments de construction et de conception, confirmés par les facteurs d'orgue Roger Pulham et John Norman, nous amènent à penser que cet instrument est dû à la grande manufacture Hill - Norman & Beard. Il se peut que sa date de construction se situe vers 1916, c'est à dire dans les premières années de cette manufacture1.
Il est alors possible que Cedric Arnold ait relevé et modifié l'instrument en 1935. Il aurait alors étendu le clavier manuel à 58 notes, ajouté une mixture de 2 rangs à la place d'un autre jeu.
Autre question sans réponse aujourd’hui : l'orgue était-il présent dès 1913 dans la chapelle de l'hôpital ? Ou bien a-t-il été installé en 1935 par Arnold en provenance d'un autre édifice ?
Ce petit orgue fit son service régulier dans sa chapelle jusque dans les années 1980 environ, pour ensuite tomber petit à petit dans l'oubli. L'organiste Michael Colleer, conserve un très beau souvenir de cet orgue, lorsqu'il le jouait dans les années 1940.

La chapelle et l'orgue du Severalls Hospital de Colchester


En 2016 l'hôpital Severalls est voué à la démolition : la chapelle et l’orgue n'ont plus que quelques mois à vivre.
Trois éléments de la chapelle, l'orgue - la cloche – et trois vitraux, sont donnés à condition de venir les démonter avant la démolition de la chapelle, prévue en décembre janvier 2016/2017.
C’est ainsi qu’après la décision est prise par Orgues Rive Gauche, après l’accord de la mairie et de la paroisse, d’installer cet orgue dans l’église de La Richardais. Un trio composé d’Eric Cordé, Alfred Poeschl et Roger Pulham, démonta l'orgue en un temps record.

Voici la composition de l'instrument au moment de son démontage :

Manual (58 notes) Pédal (30 notes)
Open Diapason 8 Bourdon 16
Stopped Diapason 8  
Dulciana 8  
Gamba 8  
Hohl Flute 8  
Stopped Flute 4  
Low Mixture II rgs  

Tirasse

3 combinaisons fixes par cuillères rgue entièrement expressif, hormis l'Open Diapason 8', sur sommier indépendant.
Traction des notes pneumatique, traction des jeux mécanique.

La transmission était à l’origine pneumatique. Lors du remontage dans l'église de La Richardais, afin de diminuer les couts de restauration, il a été décidé d’électrifier celle-ci. Cela permettra ultérieurement d’installer une console auxiliaire qui sera utile pour les concerts. C’est donc une série de contacts et d’électro-aimants qui assurent la transmission. Le tirage des jeux a été également électrifié et la transmission est faite par des contacts, des relais et des moteurs linéaires capables de tirer les registres avec une force de 6 kg.

L’orgue est réglé au diapason de 440 hertz pour le troisième La à 18°.

Quelques chiffres :
    • 1 sommier principal à registres.
    • 2 sommiers auxiliaires électropneumatiques pour la Soubasse et l’Open diapson.
    • 494 tuyaux.
    • 8 registres.
    • 58 soupapes.
    • 146 électro-aimants
    • Plus de 1 000 heures de travail

Le projet d’une console auxiliaire permettrait d’obtenir l’orgue suivant avec une console de deux claviers et pédalier et une transmission informatisée. Voici la composition projetée:

Grand orgue : 58 notes Récit expressif : 56 notes Pédale : 30 notes
Open diapason 8 Stopped Diapason 8 Bourdon 16
Prestant 4 (extension O. dia) Dulciana 8 Bass 8 (O. dia. 8 GO)
Doublette 2 (extension O. dia) Gamba 8 Principal 4 (O. dia. 8 GO)
  Hohl Flute 8  
  Stopped Flute  
  Low Mixture II rg  

Alfred Poeschl, facteur d'orgue d’origine suisse à fait sa carrière chez Metzler près de Bäle puis s’installe à son compte et construit une quinzaine d’orgues. Il a restauré l’orgue du père de Marie-Claire Alain. En France depuis 2001, il reprend le travail de facture d’orgue en 2008. Il a notamment travaillé à Irodouër, Dinard Notre-Dame, Meillac, Saint-Briac, établissement scolaire Saint-Vincent Providence à Rennes, Saint-Lunaire (en cours).